dimanche 13 novembre 2016

Matin de l'an


Au matin du jour de l'An, le ciel était chargé de nuages. Parfait. Un peu de vent pour animer tout ça.
Pour sculpter un visage penché sur nous.
Ou bien.




Et créer des vaguelettes.


Des ondulations.


Des frisures.



samedi 5 novembre 2016

Franges







La lumière rasante du soir isole en la colorant la partie basse des nuages, eux-mêmes assez bas. La trainée d'avion, à une altitude plus élevée, qui traverse le ciel, reste blanche.

dimanche 30 octobre 2016

Flèche


L'avion est déjà loin.
Sa traine persiste encore.
Son ombre lui fait toucher le sol.

jeudi 3 mars 2016

Volumes


Ce nuage qui frise sur le dessus, cette vague que les mécaniciens des fluides nomment Kelvin Helmoltz, on la distingue mal...




Contraster l'image apporte peu, les couleurs ne devenant guère attrayantes.




Donc, le noir, gris et blanc sont les seuls à montrer et le volume et les finesses des vapeurs.
 





dimanche 14 février 2016

Une tout autre histoire

Le ciel, au lever du jour, était flamboyant.
On se perdait dans la couleur. Ces teintes chaudes qui vous émerveillent sans qu'on sache bien pourquoi.



La tête refroidie, on voit bien que la structure est tout aussi intéressante....



Là, par exemple, on ne voit pas bien que cette bande grumeleuse est une voie lactée. 
 


Des centaines de tétons.


Des mammatus à peine formés, serrés les uns contre les autres.





dimanche 7 février 2016

Rayons pénétrants




Jusqu'ici, je n'avais utilisé les puissants outils que fournit un ordinateur grand public que pour corriger les écarts rajoutés à mon souvenir par la prise de vue. Mais on peut aussi rendre plus visible ce qu'un éclairage trop diffus, trop insuffisant, ou un regard peu entrainé, empêche de voir. On peut ainsi radiographier un nuage, ou plutôt son image, et en révéler la structure. Exemple, ces nuages bas, ourlés de mammatus.


ou:


qui devient:

  
et encore
 



dimanche 10 mai 2015

Miracle




Miracle de l'eau
changée en couleurs pures!
Pluie indigo.