mercredi 4 février 2009

Et l'unique cordeau des trompettes marines


Tuba mira!
Admirable trompette!
Qui unit le nuage et la mer. Trompette sans piston, comme les trompettes romaines qui lui donnent son nom.


Le tuba, un tourbillon qui dévale du nuage pour toucher la mer. Rien de plus, pas une tornade, qui touche terre, ni un cyclone, sa durée de vie est trop courte.

L'an dernier, en quittant Bora Bora, j'ai vu au loin deux tubas derrière le motu.


Et le mois dernier, c'est Sophie Mallet qui a vu et photographié ces tubas-ci devant la côte de Moorea. Une trombe claire puis est apparue une seconde plus frêle et sombre.



Plusieurs autres ont été observés autour de Tahiti dans la semaine qui a suivi.

5 commentaires:

Sylvie-Anne a dit…

Ces tubas emportent la méditation :
Céleste Trinité ou trilogie du ciel de l'air et de la mer.
Ce tuba me fait penser à un cordon ombilical. Quel est son sens de fonctionnement ascendant ou descendant, ou peut-être alternatif ? devant une telle jonction on ne peut être que contemplatif !

Bil a dit…

(...) Aussitôt Énée, Achate et d'autres compagnons, partent à la recherche du cadavre inconnu ; ils découvrent bientôt sur le rivage le corps abandonné de Misène, fils d'Éole, talentueux trompette d'Énée, mort victime de la jalousie de Triton. Sur le champ, tous s'activent à la préparation d'un tombeau (...)
Virgile, Enéide, 6

Coucouville les Nuées a dit…

Le fils du dieu des vents trompette, logique!
Ceci dit, c'est Apollinaire l'auteur.

Anonyme a dit…

j'aimerais connaître la date exacte de cette superbe trombe marine, svp, merci d'avance

Coucouville les Nuées a dit…

En cliquant sur la photo, elle s'agrandit. Si on l'enregistre, on a accès à ses propriétés, dont la date.
Donc: 2 janvier 2009.
Celles de Bora Bora: début janvier 2008.
Vous voulez savoir si c'est celle que vous avez vue?