lundi 11 mai 2009

Mouvements de pluie

Vue du flanc de la colline qui surplombe Papeete, la pluie tombait, rideau bleu ouvert sur la scène de la mer, d'abord,


Puis, plus tard, le front sombre s'est approché, et a commencé à remplir le ciel.


Et, la nuit venue, un nuage s'est déversé d'une pluie rendue visible par la lumière des hommes.

7 commentaires:

Rose Chiffon a dit…

C'est donc avec ça que vous frimez, vous.
J'aime beaucoup la dernière (oui je sais c'est la plus facile des trois).

Bil a dit…

Ah j'aime bien l'entre deux... d'ailleurs.

Rose Chiffon a dit…

La première on dirait ce tableau de Nicolas de Stael mais sans le paquebot au milieu.
Vous l'aviez, celle-là ?

Coucouville les Nuées a dit…

J'avoue, non.
Je pense très souvent au spectacle du ciel en termes picturaux, mais pas à un peintre en particulier.
Je commence à penser à un billet là dessus d'ailleurs. Matières, volumes, etc.
ça va prendre un moment, je n'écris pas vite...

Rose Chiffon a dit…

Vue d'ici l'association se fait très facilement (parfois trop d'ailleurs, j'essaie de faire gaffe) du fait de la forme de publication de vos images. On s'y promène exactement comme dans une galerie.
L'observation du ciel étant un art exigeant et infiniment difficile, la plupart du temps je me tais ou alors je dis un truc naze pour dédramatiser ma pensée. J'ai jamais pu écrire là-dessus.

Coucouville les Nuées a dit…

Mouais, Simone, j'avais en effet bien remarqué que vous aviez du mal à vous exprimer.

Anonyme a dit…

Bien vu le commentaire avec Nicolas de Stael, un des peintres essentiels du 20 e siècle. Que c'est beau la pluie, les nuages, autrement vivants qu'un ciel bêtement bleu !