mardi 23 mars 2010

Deglet nour

Doigt de lumière en arabe. C'est le nom que les marchands donnent à un type de datte.


Les traits d'ombre taillent dans le tissu lumineux d'un voile nuageux au soleil couchant à grands coups de ciseaux bleus.


Les fins rayons bleus radiographient cette main de lumière.



3 commentaires:

Rose Chiffon a dit…

C'est bien la première fois que le ciel me donne cette impression de coller aux doigts. On est peu de chose.

Catherine a dit…

En voyant cela, il faut un peu de volonté pour continuer de ne pas croire en des dieux.

Coucouville les Nuées a dit…

Il y a là-haut un Grand Peintre, un Grand Décorateur, Eole, et quelques autres.archivage