jeudi 25 mars 2010

La montagne fantôme

Le flanc de montagne avec sa cape de nuages ne se continue, escarpé et dentelé, au milieu de la vallée que par la grâce des nuages. Ce morceau de montagne grise qui flotte au dessus de la couleur orangée n'existe que projeté là par les rayons horizontaux du soleil qui se couche derrière l'autre flanc.


Quelques minutes plus tard, il s'est évanoui.

3 commentaires:

Muriel a dit…

c'est beau.

Rose Chiffon a dit…

Je dois être très longue à la détente, mais félicitations pour votre titre. Entre tout ce qu'on a vu et lu sur Ferrat je trouve que c'est pas mal.

Coucouville les Nuées a dit…

Je pense que le titre est plutôt venu de la Montagne magique que de la montagne qu'elle est bêêêêllllle